"Mastère spécialisé®" CESECO

  Analyse technique et économique des opérations minières à ciel ouvert

Session en cours : 7 septembre 2015 au 8 juillet 2016
Prochaine session : 5 septembre 2016 au 7 juillet 2017

 

Public cible : ingénieurs des mines, ingénieurs en génie civil ou géologues ayant quelques années d’expériences dans les sociétés minières, agences gouvernementales ou enseignement supérieur dans le domaine minier.

Langue : l'enseignement 2015-2016 sera en anglais.

Durée : 10 mois divisés en deux parties :

  • une phase d'enseignements de 6 mois (cours, travaux dirigés et pratiques avec utilisation de logiciels dédiés, conférences techniques, travaux de terrain et visites techniques de mines et carrières en France ou à l'étranger ;
  • une phase d'application de 4 mois (travail personnel à caractère théorique ou technique portant sur un sujet d'intérêt pour le stagiaire et l'organisme qui l'envoie).

Contenu : le programme d'enseignement couvre les différents aspects techniques des opérations minières en relation avec les caractéristiques géologiques, géomécaniques et hydrogéologiques des gisements, les aspects d'étude et d'évaluation économique de projets et la question des responsabilités environnementales et sociales.

Diplôme : les étudiants qui ont satisfait aux conditions d'obtention reçoivent, en fin de cycle, le diplôme de "Mastère Spécialisé® CESECO" et un diplôme national français de Formation Spécialisée en "Exploitation des Carrières et des Mines à Ciel Ouvert" de MINES-ParisTech.

Conditions d'admission, dossier de candidature, sujets de fin d'études (exemples), anciens élèves

Renseignements utiles  : se rendre à Fontainebleau, se loger

Contacts :
Monsieur Jean-Alain FLEURISSON, responsable du CESECO
Ligne directe : + 33.1.64.69.48.13
Secrétaire : Madame Claudie DE VREESE (+ 33 1 64 69 48 94)
Courriel : resp_ceseco@geosciences.mines-paristech.fr
MINES ParisTech - Centre de Géosciences
35 rue Saint-Honoré  -   77300 FONTAINEBLEAU - FRANCE

A leur arrivée à Fontainebleau, les étudiants doivent parler couramment la langue utilisée pendant la formation.