In situ leaching

L’équipe Hydrodynamique et Réactions mène des travaux sur la lixiviation in situ.

Cette technique est employée dans l’industrie minière pour extraire certains métaux des minerais présents dans un gisement. Elle consiste à imposer un flux de liquide lixiviant, généralement une solution acide, de façon à traverser au mieux le milieu contenant le minerai. Ce processus, qui implique le couplage entre le transfert hydrodynamique et les réactions géochimiques, est au cœur de l’activité de cette équipe qui a initié les projets suivants :

  • l’étude, par modélisation, de l’exploitation de gisements d’uranium de type «roll-front», en collaboration avec Areva (deux thèses en cours);

  • l’expertise d’une exploitation minière de cuivre par lixiviation (in situ et en tas) en Zambie (Mopani Copper Mine).

L’utilisation de la modélisation dans les procédés miniers est relativement récente et permet une optimisation de la chaîne de production (lixiviation et extraction par solvant) du cuivre dans les mines de Mufulira en Zambie.

Pour en savoir plus